SquadRunner: première compétition internationale de running connecté

Transformer le running en jeu d’équipe international, tel est le but de la nouvelle application SquadRunner sortie la semaine dernière.

En France, le running réunit plus de 8 millions de coureurs. Cependant, même si la course à pied est devenue un phénomène de société, il reste encore des freins à la pratique: courir seul est ennuyant, courir oui, mais dans quel but… Nombreux sont ceux qui ont du mal à se motiver. Il existe plusieurs teams de running, la plus connue étant la Boost Battle League créée par adidas. Mais elle n’existe pas (encore) dans toute la France, les débutants (ou les timides) n’osent pas forcément s’y inscrire et nos vies ne permettent pas de suivre tous les entrainements….

Partant de ce constant, Alexandre Champavere, 33 ans et Brice Chapignac, 34 ans deux jeunes entrepreneurs et runneurs ont eu l’idée de créer SquadRunner..

Qu’est-ce que c’est?

C’est la première compétition in150618-squad-runnerternationale de running connecté, par équipe. On commence l’aventure en affrontant des équipes d’amis Facebook, de runners habitants près de chez soi et de niveau équivalent au sien, avant de partir à la conquête du monde.

On peut se créer une team avec son voisin de palier,  son ancienne collègue partie vivre en Australie, son cousin d’Afrique du Sud ou encore son amie qui habite à Los Angeles. Et je trouve ça génial. On court seul, certes, mais on fait partie d’une team, on s’encourage et on a un objectif commun: être la meilleure Squad de la ligue (du monde!). Tout est réuni pour se motiver!

En pratique ça donne quoi?

Squarerunner-league-ligueAprès une connexion via Facebook, on crée sa propre « Squad » ou on rejoint une équipe d’amis déjà existante. Tous les kilomètres parcourus sont comptabilisés et s’ajoutent aux points de l’équipe. La compétition avec les autres équipes marche comme en football, avec des ligues représentées par des animaux: Pandas, Loup, Faucons…

Chaque mois, une nouvelle ligue commence. La Squad a un mois pour être dans les trois premières équipes, pour « monter » dans la ligue supérieure. Le but ultime étant de finir dans la première ligue, celle des dix meilleurs équipes du monde.

Mais pour pimenter un peu le jeu, le compteur de kilomètres de l’équipe n’est pas le seul moyen de gagner. On peut geler ses concurrents pour les immobiliser, enflammer les membres de son équipe pour décupler leurs performances via une monnaie virtuelle, le kiwi. Je vous vois venir « ah ben voilà, c’est payant ». Oui et non puisque les fameux « kiwis » sont gagnés à des moments clés de la compétition.

Cette idée me plait beaucoup car l’application a  pour but de motiver la planète à faire du sport, même les plus paresseux.

Etant blessée pour le moment, j’ai mis de côté le running, mais dès la rentrée (j’espère) je m’inscrirai bien sur SquadRunner. Ca vous dis une  Une Lila Pause Team?

SquadRunner est déjà disponible sur Iphone et l’Apple Watch. La version Android arrive en octobre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s